Les idées reçues

Bien que le furet soit répandu en France, il est mal connu et victime de beaucoup de préjugés. Animal sauvage, rongeur, malodorant, méchant, agressif, sanguinaire… On reprend tout ça !

Index

C’est un animal sauvage/un N.A.C
C’est un rongeur
On les nourrit au pain et au lait
Ça mord, c’est méchant
Ça sent mauvais !
Il faut leur enlever les glandes anales
Le furet transmet la TOXOPLASMOSE

C’est un animal sauvage/un N.A.C

Le furet est un animal qui a été créé par l’homme pour ses besoins. Il ne peut donc pas survivre dans la nature car il a toujours été aux côtés des Hommes et ne saurait vivre sans.

Le furet existe depuis l’Antiquité où il a été créé pour la chasse au lapin et la dératisation des bateaux et greniers par les romains et les grecs.
Au Moyen-Âge, il prend sa place d’animal de compagnie car les femelles étaient très prisées des dames de la cour, tandis que les mâles étaient utilisés pour la chasse. On peut même trouver des furets sur des tableaux du 15eme siècle, dont quelques exemples ci-dessous :

Le furet a été importé aux Amériques par Christophe Colomb. En effet, il y en avait dans ses caravelles pour protéger les bateaux des rongeurs. C’est comme ça que les premiers furets ont foulé le sol américain.

Le furet est un cousin du putois qui lui est bien un animal sauvage. Cependant les deux se ressemblent énormément physiquement. Il peut être difficile pour un œil non avisé de les distinguer. Il est à tort considéré comme un N.A.C. car il a perdu sa place de carnivore de compagnie pour n’être relégué qu’à la chasse pendant une longue période. De plus, d’un point de vue médecine vétérinaire, il n’est soigné que depuis peu de temps.


c’est un rongeur

Le furet fait partie de la famille des mustélidés (putois, fouine, hermine,…) ! Techniquement, la structure de sa mâchoire est la même que celle d’un chat. Il n’est pas fait pour manger autre chose que de la viande. De fait, il est un prédateur pour les rongeurs.

Le furet est souvent assimilé au rat à cause de sa morphologie. De plus, les animaleries présentent les furets au milieu des différents rongeurs, entretenant ce préjugé.


On les nourrit au pain et au lait

Comme vu précédemment, le furet est un carnivore strict, il ne mange donc que de la viande. Son système digestif n’est pas fait pour assimiler autre chose. L’alimentation du furet est à base de viande, proposé sous forme de proies, barf ou de croquettes.

Cette alimentation a été donnée aux furets pendant des années principalement par les chasseurs. Cependant, les furets nourris ainsi ne vivent pas plus de 2-3 ans alors que l’espérance de vie d’un furet est de 7 à 9 ans. Ils n’assimilent pratiquement rien de ce qu’ils mangent et sont très carencés.

Consultez notre fiche sur l’alimentation du furet (pas encore)


Ça mord, c’est méchant

Les furetons peuvent mordre fort et il faut prendre le temps de les éduquer. Les jeux entre frères et sœurs sont très violents, alors ils reproduisent ce comportement avec nous. Mais en leur apprenant la différence, ils sauront maitriser la force de leur mâchoire et ne plus faire mal.
La plupart des morsures chez les furets adultes sont dues à la peur. Seuls les furets non éduqués, battus ou mal nourris mordent fort.  Ils ont besoin de jouer et du contact avec l’homme pour s’épanouir.

Les furets ont longtemps été maintenus en clapier sans jamais être manipulés, si ce n’est attrapés rapidement pour être emmenés à la chasse. Pour être de « meilleurs chasseurs », ils étaient souvent peu nourris. Forcément, il ne fallait pas se risquer à mettre la main dans le clapier sans gant et vouloir leur faire un câlin…

Consultez notre fiche sur l’éducation à la morsure (pas encore)


Ça sent mauvais !

Le furet mâle sent très fort pendant le rut. En effet, il sécrète alors beaucoup de sébum qui rend son poil poisseux et le fait sentir pour signaler aux femelles qu’il est en rut. Il existe plein de façons de vivre en harmonie avec un furet en rut et réduire l’odeur mais une fois stérilisé, cette odeur disparait ! Les mâles et les femelles stérilisés ne sentent pas mauvais à condition qu’ils vivent dans de bonnes conditions d’hygiène.

Ce préjugé vient de la période où les furets étaient utilisés pour la chasse et étaient souvent entassés dans des clapiers insalubres. Impossible de sentir bon dans ces conditions !

Inutile de laver votre furet de façon régulière. Sauf cas particuliers (après un bain en rivière ou une virée à la plage par exemple), il n’a pas besoin d’être lavé tant que son environnement est propre. Plus vous le laverez, plus il produira de sébum et plus il sentira fort.


Il faut leur enlever les glandes anales

Cette opération est interdite depuis février 2005, d’autant plus qu’elle ne diminue en rien l’odeur corporelle du furet. Ils ne déglandent que très rarement et l’odeur est volatile. L’ablation n’est désormais possible qu’en cas de maladie des glandes anales et interdite pour le confort des maîtres.


Le furet transmet la TOXOPLASMOSE

Non, le furet ne peut pas vous transmettre la toxoplasmose car il ne peut pas l’attraper lui-même. Son corps et son système immunitaire sont faits de telle manière que la toxoplasmose ne peut pas se développer dans son corps. C’est un des rares animaux à sang chaud qui a cette chance !